Virginie Renoux

Parcours

Virginie Renoux étudie la biochimie à l’Université de Tours, en France. Elle se spécialise ensuite en infectiologie cellulaire et moléculaire avant de se rendre à l’Université de Liège où elle entame en 2006  un doctorat en sciences biomédicales et pharmaceutiques dans le laboratoire de pathologie expérimentale. Elle y étudie l’implication des cellules Natural killer dans le développement des lésions associées à l’infection par les papillomavirus humains. En janvier 2012, elle entame un post-doctorat à l’Université de Lund en Suède.

Contact

V.Renoux@student.ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Des cellules tueuses