Les exoplanètes orbitant autour de l’étoile TRAPPIST-1 livrent d’autres secrets
25/07/16

Une aventure scientifique commence

Financé majoritairement par l’Europe (Conseil Européen de la Recherche – ERC), SPECULOOS est une expérience unique dirigée par Michaël Gillon, astronome à l’Université de Liège, et née d’une intuition : les naines rouges ultrafroides, des étoiles bien plus petites, froides, et fréquentes que les analogues du Soleil, pourraient abriter des systèmes planétaires riches, complexes et nombreux.

SPECULOOS consiste en quatre télescopes robotiques de 1 mètre de diamètre qui observeront pendant plusieurs années environ 500 de ces petites étoiles froides situées dans le voisinage du système solaire, c’est-à-dire à moins de 100 années-lumière. En phase préliminaire de cette mission, l’équipe d’astronomes observe depuis 2011 une cinquantaine de cibles à l’aide de TRAPPIST, le télescope de l’ULg basé au Chili. Cette préparation devait fournir une base statistique pour déterminer si cette intuition pouvait se vérifier. Après 5 ans, trois planètes ont donc offert aux chercheurs leur transit autour d’une de ces étoiles, qui se trouve à seulement 40 années-lumière de la Terre dans la constellation du Verseau. Suite à la découverte publiée en mai 2016 dans la revue Nature, elle est maintenant connue sous le nom officiel de TRAPPIST-1.

Robotique TRAPPIST 

Page : précédente 1 2