Haruko Takeda

Parcours

Haruko Takeda est originaire du Japon où elle a étudié les sciences animales à l’Université de Kyoto. Après avoir obtenu son diplôme en 1994, elle commence à travailler à l’Institut de Génétique Animale à Fukushima. La jeune chercheuse utilise alors les outils de pointe de la génomique pour étudier les vaches Wagyu réputées au Japon pour leur viande marbrée. Neuf ans plus tard, en 2003, elle se voit proclamée Docteur en Sciences par l’Université de Kyoto pour le travail qu’elle a réalisé dans le domaine de la génomique chez les bovins. Haruko Takeda fait ensuite un bref séjour au National Institute of Environmental Health Science (NIEHS) aux Etats-Unis afin de créer un modèle de souris transgéniques pour l’étude du nanisme chondrodysplasique, avant d’arriver en Belgique. Elle rejoint alors l’équipe du Professeur Michel Georges avec laquelle elle étudie les mécanismes moléculaires qui sous-tendent des traits d’intérêt chez les animaux domestiques. Haruko Takeda bénéficie d’une bourse européenne Marie Curie. Le travail qu’elle effectue sur le phénotype callipyge à l’Unité de Génomique Animale du GIGA est soutenu par le FNRS, la Communauté Française (ARC Mirage) et l’Union Européenne (FP7 Callimir project).

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

htakeda@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Le phénomène callipyge, une curiosité génétique