Willy Champenois

Parcours

Le parcours de Willy Champenois est bien particulier. Il a poursuivi des études universitaires en chimie avant de se lancer dans l’enseignement. Il dispense depuis plus de vingt ans des cours en graduat de chimie industrielle. Il y a 8 ans, Willy Champenois a décidé d’entamer en parallèle des études d’océanographie. Il a terminé son master et a poursuivi en entamant une thèse de doctorat.

Ses recherches l’ont alors mené, sous la direction d’Alberto Borges, à s’intéresser à l’écosystème de l’herbier de posidonies en baie de Calvi, en Corse, où il y étudie principalement les flux métaboliques. Plus largement il a pour ambition de déborder son champ de recherche de l’herbier, pour étudier les flux métaboliques des algues sur les fonds détritiques, au-delà de 40 mètres de profondeur. Cette activité académique, Willy Champenois la poursuit avant tout par plaisir et par curiosité. Il ne dispose d’aucune bourse pour mener ses recherches à bien. En abordant la question d’un avenir à l’Université, le chercheur avoue humblement avoir comme première ambition de terminer sa thèse, probablement pour la fin de l’année 2015 ou dans le courant de l’année 2016.

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

Willy.Champenois@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Mer du Nord : importantes émissions de méthane
Ecouter les herbiers de posidonies