Julie Bakker

Parcours

Julie Bakker a étudié la Biologie à l’Université d’Amsterdam. Diplômée en 1991, elle décide de se lancer dans une thèse de doctorat en neuroendocrinologie à l’Université Erasmus de Rotterdam. Une fois sa thèse défendue en 1996, elle rejoint l’université de Boston où elle effectue un post-doctorat de 4 ans, toujours en neuroendocrinologie. En 2000, c’est à Liège que Julie Bakker pose ses valises. Elle intègre l’équipe du Professeur Jacques Balthazart, responsable du Groupe de recherche en neuroendocrinologie du comportement au GIGA-neurosciences. Depuis 2003, Julie Bakker dirige son propre groupe de recherche. Elle a été nommée chercheur qualifié au FNRS en 2004 et et maître de recherche FNRS en 2012. Son groupe de recherche se focalise sur la différenciation sexuelle du cerveau. Pour ce faire il utilise des modèles de souris transgénique ainsi que des modèles humains grâce à la collaboration de patients souffrant de troubles de la différenciation sexuelle.

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

jbakker@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Identité sexuelle : hormones ou génétique ?
Y a-t-il plus de sexes que l'on pense? (Vidéo ULg.TV)
Les œstrogènes, maîtres de la différenciation sexuelle du cerveau (Le 15e Jour du mois)
3 questions à Julie Bakker : Le sexe du cerveau (Le 15e Jour du mois)