Bruno Frère

Parcours

Durant trois jours, toutes les deux semaines, Bruno Frère quitte Liège pour rejoindre la capitale française. Un rituel bien réglé depuis que ce chercheur qualifié du FNRS en sociologie à l’Université de Liège partage son temps avec Science Po Paris, où il contribue à l’organisation d’un master de sociologie de l’association. Lors de ses études, déjà, il effectuait de récurrents aller-retour entre la Belgique (où, après une licence en philosophie, il avait entamé un cycle complémentaire en sciences sociales) et la France (où il a complété sa formation par un master complémentaire en philosophie à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne).
 
Après avoir obtenu une bourse auprès du FNRS, il a ensuite réalisé une thèse de doctorat à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) en cotutelle, sous la direction de Marc Jacquemain à Liège et de Luc Boltanski à Paris. La suite : chargé de recherche du FNRS durant quatre ans (dont un de postdoctorat à Cambridge), puis chercheur qualifié du FNRS. Un statut qui lui permet de mener des recherches sur les nouveaux mouvements sociaux, l’économie alternative et solidaire, la tradition anarcho-libertaire et la critique sociale.

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

bfrere@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Un « nouveau militantisme » pas si neuf