Anne Van den Broeke

Parcours

Après des études de médecine vétérinaire à l’Université de Liège, Anne Van den Broeke se lance dans la recherche et entame une thèse de doctorat sous la direction du Professeur Arsène Burny (ULB et Gembloux Agro-Bio Tech) et du Professeur Paul-Pierre Pastoret, directeur à l’époque du laboratoire d’immunologie et de vaccinologie de l’ULg . Les travaux de la jeune scientifique portent alors déjà sur la leucémie bovine, sujet pour lequel elle utilise le mouton comme modèle animal. Une fois sa thèse achevée en 1991, Anne Van den Broeke effectue un post-doctorat à l’Institut National de recherche vétérinaire (aujourd’hui CERVA/CODA) à Uccle jusqu’en 1996. C’est alors que le Professeur Arsène Burny lui propose de rejoindre l’Université Libre de Bruxelles (ULB) pour reprendre les études sur la leucémie bovine. En 2000, elle rejoint le laboratoire d’hématologie expérimentale de la même université où elle continue à collaborer depuis qu’elle a intégré le groupe de Génomique Animale de Michel Georges au GIGA (Université de Liège) en 2010. 

Contact

anne.vandenbroeke@bordet.be

Voir article(s) et reportage(s)

La cape d’invisibilité du virus