Geneviève Paulissen

Parcours

Geneviève Paulissen a étudié les Sciences biomédicales à l’Université de Lège. Son travail de fin d’études, réalisé dans le service du Professeur Didier Cataldo, portait sur le rôle des métalloprotéases ADAM dans le cancer du poumon.

Après la présentation de ce travail, en 2004, le Professeur Cataldo lui propose de continuer ses recherches sur ces protéases dans le cadre d’un doctorat. Seulement, ce ne sera plus dans le domaine du cancer, mais dans celui de l’asthme. Pendant 5 ans, elle a donc travaillé, au sein du laboratoire de Biologie des Tumeurs des professeurs Foidart, Noël et Cataldo, d’abord sur l’expression des différents ADAM et ADAMTS dans des échantillons de patients asthmatiques puis sur le rôle de l’ADAM-8 dans l’asthme, en utilisant des souris déficientes pour ce gène. Des recherches qui ont fait l’objet de sa thèse, défendue en juin 2010.

Depuis lors, Geneviève Paulissen a enchaîné avec l’étude des ADAMTS-12 dans le cadre cette fois d’un post-doctorat. Elle se focalise sur un sujet plus spécifique qui est l’étude de la réactivité bronchique, pour lequel elle met actuellement au point un nouveau modèle expérimental qui fait appel à une exposition à l’ozone.  Le but de cette recherche menée en collaboration avec des laboratoires d’autres universités et de l’industrie est de tester l’efficacité thérapeutique de certains anticorps monoclonaux sur la réactivité bronchique. Geneviève Paulissen a également publié une revue sur le rôle des ADAM dans les pathologies respiratoires.

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

gpaulissen@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Un gène nommé ADAM