Futur incertain pour la calotte du Groenland
08/11/12

Xavier Fettweis, chercheur au Laboratoire de climatologie et de topoclimatologie de l’Université de Liège, étudie et tente de prévoir l’évolution de la calotte glacière du Groenland depuis plus de 10 ans (lire aussi l’article Groenland : la calotte fond plus vite que prévu en surface). Ses récents travaux (1) montrent que la fonte de cette calotte s’accélère. L’année 2012 peut d’ores et déjà être considérée comme une année record en matière de dégel. De nombreuses incertitudes planent encore sur l’avenir de cette île glacée et sur les conséquences de l’écoulement de l’eau de fonte vers les océans.

Depuis 4 millions d’années, la pérennité de la calotte glacière du Groenland est assurée par les chutes de neige qui s’accumulent au centre de l’île et se transforment en glace. Chaque année, la calotte du Groenland gagne de la masse en hiver grâce aux précipitations neigeuses et elle en perd en été via la fonte et la décharge d’icebergs dans l’océan. Depuis toujours, en dépit du dégel croissant, le bilan de masse annuel en surface de la calotte, c’est-à-dire la différence entre les gains (chutes de neige) et les pertes de masse (fonte) en surface, est positif. L’intérieur et les sommets de la calotte – la « zone d’accumulation » – continuent de gagner de la masse grâce aux chutes de neige, plus importantes que la fonte estivale. Au contraire, les bords de la calotte, plus bas en altitude, ont tendance à se consumer rapidement. Dans cette « zone d’ablation », la masse perdue par la fonte ne cesse d’augmenter. En été, une fois la neige hivernale disparue, de la glace vive apparaît, ce qui accélère encore la fonte car elle est moins blanche que la neige et absorbe donc plus de rayonnement infrarouge. Le bilan de masse en surface y est donc déficitaire. Malgré l’extension de la zone de fonte, la calotte du Groenland se maintient en équilibre grâce à la dynamique des glaces, qui redistribue la masse neigeuse accumulée au centre vers les bords de la calotte.

calotte-1

(1) Fettweis, X., Franco, B., Tedesco, M., van Angelen, J. H., Lenaerts, J. T. M., van den Broeke, M. R., and Gallée, H.: Estimating Greenland ice sheet surface mass balance contribution to future sea level rise using the regional atmospheric climate model MAR, The Cryosphere Discuss., 6, 3101-3147, doi:10.5194/tcd-6-3101-2012, 2012a.

Fettweis, X., Hanna, E., Lang, C., Belleflamme, A., Erpicum, M., and Gallée, H.: Brief communication "Important role of the mid-tropospheric atmospheric circulation in the recent surface melt increase over the Greenland ice sheet", The Cryosphere Discuss., 6, 4101-4122, doi:10.5194/tcd-6-4101-2012, 2012b.

Harper, J., Humphrey, N., Pfeffer, W.T., Brown1 J.  and X. Fettweis, Greenland Ice Sheet Contribution to Sea Level Rise Buffered by Meltwater Storage in Firn, Nature, doi: 10.1038/nature11566, 2012.

Page : 1 2 3 4 suivante