Albert Beckers

Parcours

Proclamé Docteur en Médecine en 1980, Albert Beckers mène ensuite de front une thèse en Sciences cliniques et une spécialisation en Médecine interne. Il effectuera également une spécialisation en Médecine nucléaire qu’il terminera en 1987. Avec ces deux casquettes, Albert Beckers décide de s’orienter vers l’endocrinologie. Ses travaux de recherche lui ont notamment valu le Prix de la Société française d’endocrinologie en 1996, le Prix du meilleur article belge de Médecine interne en 2008 et les Prix de « Best Achievement » des Sociétés américaine et belge d’endocrinologie, également en 2008.

A deux reprises, il a été Président de la Société Belge d’Endocrinologie. Il est actuellement Professeur Ordinaire à l’Université de Liège et Chef du Service d’Endocrinologie au CHU de Liège.

Depuis le début de sa formation en Médecine interne, Albert Beckers s’est spécialisé dans la pathologie hypophysaire et a publié de nombreux articles originaux. Vers la fin des années 90, il a mis au jour un nouveau type d’ adénomes hypophysaires familiaux, les FIPA pour « Familial Isolated Pituitary Adenomas ». Il a travaillé depuis à la caractérisation clinique et génétique de ces pathologies.
Depuis 2010, ses recherches se sont orientées vers les formes familiales et sporadiques de gigantisme et ses travaux récents ont abouti à la découverte de la cause génétique qui explique les plus grands géants humains. Ses travaux ont été publiés en décembre 2014 dans le célèbre New England Journal of Medicine. Albert Beckers poursuit actuellement ses recherches sur les adénomes hypophysaires et particulièrement la génétique du FIPA et du gigantisme.

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

Albert.Beckers@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Le mystère révélé des plus grands géants
Tumeurs de l’hypophyse: la chasse aux gènes est ouverte !
Décrypter les adénomes hypophysaires (Le 15e jour du mois)
Gigantisme - le mystère révélé des plus grands (Le 15e jour du mois)