Philippe Gerrienne

Parcours

Philippe Gerrienne est Chercheur Qualifié du Fonds pour la Recherche Scientifique - FNRS dans l'unité Paléobotanique, Paléopalynologie et Micropaléontologie du Département de Géologie de l'Université de Liège (Belgique). Il est également responsable des enseignements de Paléobotanique. Son principal domaine de recherches est l'étude des toutes premières plantes terrestres, leur systématique, leur biologie et leur distribution géographique. « Chaque fois que je récolte des plantes fossiles, c’est la même fascination, le même émerveillement devant cette fenêtre entrouverte sur une biodiversité que nous connaissons encore si mal. J’éprouve souvent aussi un peu de tristesse et même un étrange sentiment de culpabilité. Ces fossiles qui nous sont parvenus, parfois presque intacts, au terme de millions d’années d’un improbable voyage géologique, sont condamnés à très brève échéance. Attaqués par la lumière et par l’oxygène, ils vont rapidement s’affadir et quasiment disparaître. Pourtant, la démarche des paléobotanistes est porteuse d’espoir : celui de pouvoir raconter un jour une des plus fabuleuses histoires, l’histoire de ces centaines de milliers d’espèces de plantes qui peuplent la Terre d'aujourd’hui.»

Le parcours scientifique de Philippe Gerrienne a débuté en 1982 par l'étude des plantes fossiles d'une localité belge du Dévonien inférieur (vieille donc d'à peu près – 400 millions d'années). Ensuite, il a réalisé une thèse de doctorat sur l'ensemble des localités belges de la même époque. A cette occasion, il a découvert plus d'une dizaine d'espèces et de genres nouveaux, dont certains appartiennent à des familles jusque là inconnues. En 1993, il est nommé Chercheur qualifié du FNRS et élargit son champ d'intérêt d'une part aux plantes fossiles d'âge dévonien trouvées par exemple au Brésil ou au Maroc, et d'autre part à des fossiles végétaux plus récents (Dévonien moyen ou supérieur, Carbonifère, Tertiaire ou même subactuels).

Il a organisé, co-organisé ou participé à des missions de récoltes de fossiles dévoniens aux quatre coins du monde (Australie, Brésil, Chine, Maroc). Pendant plusieurs années, il a en outre enseigné la biologie végétale aux futurs biologistes et géologues de l'Université de Liège. Il participe régulièrement à des activités de vulgarisation scientifique, qu'il affectionne tout particulièrement.

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

P.Gerrienne@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Et la plante créa le bois
Les plantes terrestres prennent un coup de vieux